Manger n’importe quoi et n’importe comment peut impacter la santé de votre cerveau. 
Par exemple, des études récentes ont montré que la graisse abdominale provoque l’atrophie de la zone de la mémoire dans le cerveau (hippocampe). Par contre, saviez-vous que d’autres études ont montré que certains aliments contribuaient à la fabrication de nouveaux neurones ? 
Justement vos intestins contiennent au moins 100 millions de neurones ! De quoi mériter son surnom de « deuxième cerveau ».  
GARDEZ VOTRE CERVEAU EN FORME LONGTEMPS GRACE A VOTRE HYGIENE QUOTIDIENNE.
{dimanche 9 août 2020
Madame, Monsieur 

 Si vous lisez cette page, c’est que vous vous rendez peut-être compte que votre mémoire et votre attention diminuent, que votre humeur est changeante, et que le stress l’emporte parfois, voire souvent. 
Vous cherchez une solution pour améliorer votre capacité d’écoute, d’apprentissage ainsi que pour mieux gérer vos émotions. 
Vous avez peut-être dans votre entourage des personnes souffrant d’Alzheimer ou Parkinson ou encore des enfants étiquetés « hyperactifs » qui sont devenus ingérables ? 
Vous avez déjà sans doute essayé de nombreuses méthodes ou remèdes sans succès. 
Vous aimeriez vraiment retrouver la mémoire ou tranquilliser des enfants agités, les rendre plus sociables et plus attentifs ? avoir plus de maitrise sur votre propre humeur ? et booster vos performances cérébrales ? 

 De nombreuses études scientifiques ont dernièrement démontré que certaines habitudes pouvaient nuire à la santé du cerveau et qu’il suffisait parfois de les changer pour accéder à une mémoire « toute neuve ». 

 Je vous propose de vous accompagner dans ces changements ou amélioration dans votre quotidien, à travers des conseils alimentaires, des astuces pour gérer votre stress ou vos émotions et enfin des suggestions de remèdes naturels connus pour leur efficacité. 

 J’ai pu depuis mes 18 ans de pratique en tant que naturopathe, constater les impacts ENORMES que peut avoir l’alimentation sur le bien être, l’attention ou le comportement. 
Rappelez-vous que vous avez un deuxième cerveau qu’il faut préserver plus que tout : vos intestins et leur microbiote (flore intestinale). 
J’ai vraiment été bluffée par les changements importants de comportement chez certains et par l’amélioration nette des capacités cognitives d’un grand nombre de personnes par le biais de ces 3 étapes que je vous propose : alimentation, gestion du stress ou des émotions, remèdes naturels. 
Vous bénéficierez d’une formation en ligne en 3 modules au cours de laquelle je vous aiguillerai, quelque soit votre âge ou votre situation. Car tout le monde peut en profiter.
  • ..Si vous avez régulièrement des « trous » de mémoire,
  • Si vous connaissez dans votre entourage une personne souffrant des premiers troubles d’Alzheimer,
  • Si vous avez des enfants énervés, irritables, qui n’écoutent jamais en classe et posent des problèmes de comportement,
  • Si vous avez envie d’éclaircir vos pensées, de vous débarrasser de migraines incessantes qui vous gâchent le quotidien,
  • Si vos sautes d’humeur ou votre morosité gâche l’ambiance à la maison,
  • Si au lieu de vous énerver sur vos enfants vous préféreriez passer du bon temps avec eux, dans le calme,
  • Si vous voulez redonner le sourire à vos enfants ou si vous voulez vous-même le retrouver,
  • Si votre odorat ou vos papilles montrent des défaillances sans que vous ne compreniez pourquoi,
Alors lisez ce qui suit, cela vous intéressera. .
Changer vos Repères peut avoir plus d’impact sur votre Cerveau que vous ne pouvez l’imaginer.

 Saviez-vous que le simple fait de changer votre alimentation, de déménager ou de prendre des médicaments, modifie votre microbiote (flore intestinale) et donc influe sur ce qui se passe dans votre cerveau ? 
 Imaginez si ces 3 événements ont lieu en même temps, que vous avez décidé de partir à l’étranger et que vous tombiez malade une fois arrivé là-bas ? Vous pourriez ne plus vous reconnaître tellement l’impact sur votre personnalité peut être violent ! Vous pourriez devenir agressif, irritable ou au contraire dépressif, triste ou sans énergie et ne pas comprendre ce qui se passe puisque vous pensiez améliorer vos conditions de vie… 
 
Imaginez des parents qui déménagent et leur enfant qui ne « s’intègre pas dans sa nouvelle école ». Les parents sont régulièrement sollicités par le proviseur à cause du comportement de leur enfant. Ils vont passer de psychologues en psychiatres sans jamais vraiment obtenir de résultat. Et si la faute venait tout simplement de la population bactérienne dans le ventre de cet enfant ? Et s’il suffisait d’y remettre de l’ordre et de changer ses habitudes alimentaires pour qu’il retrouve son calme et son assurance d’antan ? C’est ce qu’il s’est passé pour beaucoup. 

 C’est d’ailleurs aussi le cas de ces personnes âgées qui un jour doivent déménager pour aller soit dans une nouvelle habitation, soit dans une maison de retraite et dont la santé cérébrale se dégrade soudainement et rapidement sans raison apparente ! 

 Savez-vous que vos choix alimentaires sont déterminants pour préserver votre cerveau de la dégénérescence ou au contraire pour la précipiter ! 

 L’autre jour, en allant chercher mes légumes au marché, je me suis retrouvée à attendre derrière deux femmes qui discutaient. A un moment donné, l’une d’elle ne parvenait pas à trouver le nom d’une personne dont elle parlait et capitula en disant « qu’est-ce que tu veux, je vieillis et je perds de plus en plus la mémoire ! ». En entendant cela, mon cœur s’est mis à bondir…mais non, ce n’est pas une fatalité ! Il y a une raison à ces pertes de mémoire. Pour la trouver, il suffit d’aller chez vous car il s’y cache de dangereux ennemis qui vous menacent sans que vous vous en doutiez. Ils sont là, tous les jours dans votre cuisine et vous les prenez pour vos amis, vous leur faites régulièrement la fête et les invitez à votre table. 
Alors, ces ennemis, quels sont-ils ? 
Des aliments qui font vraisemblablement partis de votre quotidien. 

 Connaissez-vous les « tueurs de neurones » ? Etes-vous sûr de ne pas les avoir déjà invité à votre table ? Peut-être font-ils même partis de votre quotidien ? 


Des récompenses « en apparence » qui punissent sévèrement les auteurs ou les bénéficiaires. 

 Etes-vous de ces personnes qui récompensent un enfant par un bonbon quand elles sont contentes de lui ? 
Si oui, alors je vous conseille vivement de lire ce qui suit, cela risque de vous faire reconsidérer cette habitude. 

Un jour est venue me voir une jeune maman désespérée car elle ne savait plus quoi faire avec son petit garçon de 4 ans. 
En effet celui-ci montrait des difficultés à l’école, était incapable de s’asseoir plus d’une minute, n’écoutait jamais les instructions de la maitresse, montait sur les tables, perturbait sans arrêt ses camarades quand il n’était pas carrément agressif et violent avec eux, ne semblant cependant pas être conscient de son attitude envers les autres. 
A la maison, c’était pareil : il courrait partout, sautait sur tous les meubles au risque de tomber et de se blesser gravement, attrapait tout ce qui trainait et prenait un malin plaisir a faire hurler sa maman. Certes la maman s’était séparée du papa juste après la naissance et cela constituait une piste, très vite explorée par la maman, mais toujours sans résultat. 
Les médecins lui conseillaient un traitement médicamenteux qui malheureusement pourraient avoir des effets secondaires, ce qu’elle refusa. 
C’est un peu en dernier recours qu’elle a décidé de venir me voir. 
Quand je lui ai demandé ce que son enfant mangeait, elle a d’abord été surprise de ma question car jamais personne ne s’en était inquiété. Nous avons fait ensemble un point sur son alimentation et là ce fut un choc !! 
Non pas pour la maman, mais pour moi !!! 
Cette alimentation était catastrophique pour un enfant de cet âge (et pourtant si banale, malheureusement). Je lui ai donc proposé de faire un test en la changeant pendant 3 petites semaines. Elle accepta, prête a tout pour que son enfant aille mieux. 

C’est elle qui m’a appelé au bout de …7 jours car elle n’en revenait pas : son enfant était méconnaissable, aussi bien à l’école qu’à la maison. 

Il était beaucoup plus calme, capable à présent de rester sur sa chaise et de se concentrer sur un exercice, il était même devenu plus poli et avait arrêté de frapper ses petits camarades. C’était bluffant. 
Au bout de plusieurs mois on a même annoncé à cette maman qu’elle avait un enfant extrêmement intelligent…alors qu’on lui avait prétendu l’inverse avant son changement d’alimentation. 
Pour conclure, changer son alimentation a contribué à :
• Améliorer son humeur 
• Améliorer la qualité de son sommeil 
• Le rendre plus calme 
• Le rendre plus attentif et concentré 
• Améliorer ses résultats à l’école 
• Calmer son agressivité… 

Ce n’est pas le seul cas auquel j’ai été confrontée et il existe également des tests qui vont dans ce sens qui ont été réalisés dans des écoles et des prisons. 

Ce sont les excès qui créent la toxicité pour votre cerveau ! 

Les protéines sont indispensables à la fabrication de neurotransmetteurs. 
Pourtant, certaines d’entre elles vont empêcher ces derniers d’agir et vont provoquer un désastreux déclin cognitif en passant par divers symptômes précédant Alzheimer ou Parkinson. 

Arrêtez le massacre au quotidien ! Votre assiette peut être votre pire ennemie. N’y mettez pas n’importe quoi…de même que le cerveau peut s’encombrer parfois de stress et pensées toxiques évitables. 

Public concerné

Toutes personnes, de 0 à 99 ans, y compris les femmes enceintes qui peuvent ainsi aider leur futur bébé à avoir de meilleures capacités cérébrales…

Prérequis

Il vous suffit d’avoir à disposition un ordinateur avec une connexion internet. 
Il est aussi important que vous soyez prêt(e) à renoncer à des croyances qui vous causent du tort ou des habitudes qui vous sont nocives.
 Vous avez donc besoin d’une bonne dose de détermination à aller mieux ;-)

Objectifs de la formation

à l’issue de cette formation : 
  • Vous saurez reconnaitre les aliments qui vous font du bien de ceux qui, petit à petit, vous font perdre votre vigilance, votre capacité à vous concentrer ou à retenir. Saurez éviter les « tueurs de neurones » et sauvegarderez ainsi le bien-être de votre cerveau.
  • Vous aurez découvert pourquoi tous les sucres ne se valent pas et pourquoi certains peuvent gravement influencer votre humeur.
  • Vous connaitrez cette graisse saturée qui peut non seulement protéger vos neurones mais également faire régresser les manifestations du type alzheimer.
  • Vous réfléchirez avant de faire la queue chaque semaine pour acheter cet aliment qui peut provoquer, à force, une accélération de la dégénérescence du cerveau.
  • Vous aurez le réflexe de lire rapidement les étiquettes de certains aliments pour vérifier qu’aucun des ingrédients ne peut nuire à votre intégrité cérébrale.
  • Vous saurez vous préparer des repas nourrissants pour votre cerveau.
  • Vous vous débarrasserez de dépendances alimentaires qui vous nuisent, de façon simple qui ne demande pas beaucoup d’effort.
  • Vous aurez les idées beaucoup plus claires et aurez retrouver le sourire et la joie de vivre.
  • Vous découvrirez votre vrai potentiel cérébral.
  • Vous serez de meilleure humeur le matin avant le petit déjeuner et saurez mieux gérer vos émotions au quotidien....

Programme de la formation

Cette formation est composée de 3 modules. 
Dans chacun vous trouverez : 

Une vidéo et sa transcription 
un résumé 
Des recettes ou mises en pratique 

 Plus en détails, vous apprenez :

Module 1 : Comment Bien Nourrir votre Cerveau

Dans ce module, vous apprenez à réaliser vos menus de façon à préserver la vitalité de votre cerveau, en évitant les aliments toxiques.
Leçon 1 : reconnaitre les nuisances pour le cerveau
Leçon 2 : une fausse bonne idée
Leçon 3 : les besoins du cerveau
Leçon 4 : Nourrir son cerveau au quotidien
  •  3 aliments courant qui nuisent à votre cerveau
  •  Il est considéré indispensable pour la mémoire, et pourtant… 
  • 4 aliments à inclure dans votre petit déjeuner pour mieux nourrir votre cerveau 
  • 2 destructeurs de neurones qui sont peut-être présents dans votre alimentation quotidienne 
  • 3 éléments incontournables pour un cerveau en pleine forme
  • 4 habitudes à prendre pour aider au fonctionnement de votre cerveau
  • 3 légumes pour booster votre mémoire
  • 2 plantes comestibles inattendues pour régénérer vos cellules cérébrales
  • 1 graisse saturée au secours de vos fonctions cérébrales
  • 4 graines oléagineuses pour améliorer votre apprentissage
  • Méfiez-vous des apparences, elles sont parfois très trompeuses. En matière d’aliment, la beauté n’est pas forcément gage de santé. Apprenez à lire les étiquettes pour ne pas vous laisser leurrer par une belle apparence.
  • Etes-vous sûr que manger cet aliment, dit riche en oméga 3, est si bon pour la santé ? Découvrez pourquoi.
  • Il existe certaines croyances, bien ancrées dans l’esprit collectif, qui vous induisent en erreur et provoque la perte de mémoire et l’émergence de maladies neurodégénératives. Apprenez à les mettre à jour et vous mettrez ainsi fin également à certaines dépendances alimentaires dont vous souffrez peut-être sans le savoir.
  • Comprenez pourquoi une dégénérescence de votre cerveau peut se prévoir grâce aux intestins
  • Ces graisses peuvent empêcher vos neurones de communiquer entre eux
  • Stimulantes a petites doses, ces boissons font décliner vos capacités cérébrales a doses plus importantes
  • Ces « couleurs » alimentaires améliorent le bien-être cérébral. Découvrez lesquelles !
  • Comprenez comment des aliments riches en « bonnes graisses » peuvent contribuer à la détérioration de vos capacités cérébrales
  • Découvrez comment cette protéine peut provoquer un déclin cognitif
  • Supprimer cet aliment peut résoudre des migraines récidivantes
  • Comprenez pourquoi en préservant vos intestins vous renforcez la santé de votre cerveau
  • Prévenez alzheimer en respectant ces quelques règles alimentaires
  • Débarrassez vos placards de ces poisons qui détruisent peu a peu vos facultés cérébrales
  • Ce petit déjeuner va aider votre enfant a mieux se concentrer en classe et donc a améliorer ses résultats scolaires
  • Sans elle vos potentiels sont réduits de moitié
  • Devenez un as pour déchiffrer une étiquette alimentaire et pour éviter ce qui nuit à vos capacités cérébrales 

Module 2 : Comment Gérer votre Stress et vos Emotions

Bien manger est important mais le stress peut vous empêcher de profiter de tous ces bons nutriments. Apprenez dans ce module pleins d'astuces naturelles pour gérer stress et émotions.

Leçon 1 : Rappel sur la notion de stress et ses effets sur le cerveau
Leçon 2 : Une fausse bonne idée : les pilules anti stress
Leçon 3 : Apprendre à se connaitre pour mieux agir
Leçon 4 : Gérer son stress au quotidien
  • 3 réflexes anti-stress qui abiment votre cerveau
  • 4 habitudes anti stress à inclure dans votre quotidien
  • 2 remèdes pour lutter contre le stress oxydatif
  • 5 sources d’oxydation qui dégradent vos neurones.
  • 4 boissons énergisantes qui font baisser votre mémoire
  • 2 médicaments qui abaissent vos facultés cognitives
  • Des bactéries pour un meilleur équilibre nerveux
  • 6 fleurs pour libérer vos émotions et votre stress
  • 5 macérats de bourgeons pour retrouver vos capacités à gérer le quotidien sans stress
  • 5 plantes pour améliorer votre sommeil, garant de votre humeur et de votre capacité de concentration.
  • Découvrez comment des fleurs, en gérant vos émotions, vont vous permettre de prévenir les risques de déclin cognitif
  • En gérant votre stress grâce a ces techniques, vous améliorez vos facultés cérébrales
  • Vous êtes déprimé ? En opérant ce changement, retrouvez votre sourire
  • Retrouvez ou gardez votre jeunesse cérébrale
  • Devenez un modèle de sérénité pour vos proches grâce à cette nouvelle habitude
  • Découvrez comment améliorer la sécrétion de ce neuromédiateur, indispensable a la gestion de vos émotions
  • 10 médicaments qui entrainent la chute de vos facultés cognitives qu’il vous faut apprendre à éviter

BONUS !!

EN BONUS, je vous offre 

des recettes (pesto, d’algues, comment faire son gomasio, chocolats de noël à la graisse de coco, dessert à l’avocat et au chocolat, la banane écrasée du matin, la soupe miso, une pâte à tarte crue avec poudre d’amandes / graisse coco, des jus de légumes bons pour le cerveau, riches en antioxydants, une salade puissante pour les neurones…).
7 idées de menus pour contribuer à mieux nourrir votre cerveau.  

TARIF ET CONDITIONS 

Vous pouvez acquérir cette formation contenant 2 modules pour 197 euros (au lieu de 214 euros si vous payez les deux modules séparément)