Le blog !

Vignette de Des bourgeons pleins de potentiels

Des bourgeons pleins de potentiels

Bourgeons ou Embryons : des potentiels à développer

Les embryons végétaux renferment toutes les informations, les potentiels, les qualités qui seront utiles au développement de la plante. 
Tout comme chez l’homme, tout part d’une cellule souche. Porteuse de codes permettant de reconstituer toute la plante, elle répartira ensuite les « missions » 
aux autres cellules afin de permettre à la plante de se développer : feuilles, fleurs, fruits, graines. 
Ces embryons, ou bourgeons, renferment ainsi des hormones de croissance mais aussi des vitamines, des minéraux, des huiles essentielles...et finissent de s'enrichir à leur ouverture au printemps. En effet, c'est à ce moment là que les rayons du soleil permettent la photosynthèse, à l'origine de la chlorophylle présente dans les feuilles qui se développent alors.
Les bourgeons, suivant les arbres dont ils sont issus, vont servir à réharmoniser le fonctionnement du corps humain. Leurs potentiels sont liés aux arbres.
L'embryon humain grandit grâce aux sécrétions hormonales, aux nutriments (vitamines, minéraux, graisses, glucides, protéines) fournis par la maman. A sa naissance le bébé se met à utiliser ses poumons pour respirer (ce qui correspond aux feuilles chez l'arbre). Il se nourrit aussi des rayons du soleil qui lui sont nécessaires, à petite dose, pour synthétiser la vitamine D. Le bébé va développer des potentiels suivant le milieu dans lequel il évolue.

Nous avons donc encore ici (cf les autres articles concernant l'homme et les arbres) ce point commun avec le règne végétal. 

Vignette de Arbre et Etre humain : Sève et Circulation Sanguine

Arbre et Etre humain : Sève et Circulation Sanguine

La Sève de l'arbre : un cocktail de nutriments

La sève, c’est un peu le sang de l’arbre. 
C’est elle qui lui apporte les nutriments dont il a besoin pour survivre. 
Elle circule de bas (racines) en haut (au printemps, d'où la "montée de sève") mais aussi de haut en bas (à partir des feuilles et vers les autres parties de l’arbre). 
Elle permet aux bourgeons d’éclore au printemps pour se transformer par la suite en feuilles puis en fleurs, et en fruits.
Elle permet donc à la vie de suivre son cours, en toute vitalité.
Elle permet à l'arbre de partager le meilleur de lui-même.

Arbre et Etre humain : Leur protection contre les agressions extérieures

L'écorce de l'arbre : garante de la vie intérieure

L’écorce protège l’arbre des agressions extérieures (climat, entailles, becs des oiseaux, parasites…), elle est  imperméable. 
Elle protège l’écoulement de la sève au printemps. 
Fine et lisse, elle indique la jeunesse de l’arbre. 
Epaisse et sèche (craquelée), elle donne un aperçu de l’ancienneté de l’arbre. 
L’écorce interne est la peau vivante de l’arbre.
Elle contient des substances nutritives indispensables à sa croissance et son bien-être.
 Les Amérindiens utilisaient l’écorce du bouleau pour protéger leurs aliments. 

Quant à l’écorce de Lapacho, elle stimule les défenses immunitaires. 

 Une écorce se desquame plus ou moins vite selon les arbres car ils se débarrassent de leur « peau morte ». 
Et si l’arbre est « blessé » par une hache, un couteau…il cicatrise ses plaies.

L’écorce, surtout chez les conifères, sécrète de la résine qui va les protéger des parasites, des infections mycosiques (champignons), en cas de blessure ou de sécheresse. 
En durcissant cette résine forme une barrière de protection et dissuade les animaux de venir croquer l’écorce. 
Vous en connaissez comme la myrrhe, la propolis (sur des écorces ou des bourgeons), la térébenthine, le mastic, le benjoin. 
Une fois fossilisée, la résine donne de l’ambre (dont le rôle est aussi protecteur !). 
Vignette de Arbre et Etre humain : leur tronc, pilier de la vie

Arbre et Etre humain : leur tronc, pilier de la vie

Le tronc de l'arbre : lien Terre-Ciel

Le tronc de l’arbre, ses branches et ramifications constituent son ossature, ce qui lui permet de se tenir bien droit, de laisser couler la sève (ce qui le nourrit), d’essayer d’atteindre le ciel. 
Plus il est large, plus l’énergie dégagée est puissante. Le tronc permet d'affirmer son existence et d'expérimenter l'interaction avec l'environnement.
Parfois il est très sec (non aimé, mal nourri, vieillissant). Ne dit-on pas d'ailleurs d'une personne "sèche" qu'elle est "cassante", comme une branche d'arbre asséchée, vidée de substance vitale.
Le tronc nous apporte un appui, et est un abri pour nombre de petits animaux. Il a un côté rassurant. Il est d'ailleurs fortement conseillé d'aller s'adosser à un tronc d'arbre lorsque l'on se sent vidé, triste, mal dans sa peau. Dans sa générosité, l'arbre vous soulage de ce qui vous empoisonne mentalement et vous redonne de l'énergie.

Vignette de Arbre et Être humain : leurs racines, garanties de leur énergie de vie

Arbre et Être humain : leurs racines, garanties de leur énergie de vie

Que pouvez-vous comprendre sur vous-même en regardant un arbre ?

L’arbre, c’est le symbole de la vie, de notre connexion à notre moi profond, aux autres êtres vivants, à la Terre et à la spiritualité. 
Il relie la terre et le ciel, il abrite, nourrit, protège, soigne… bref il a une place irremplaçable dans notre monde et contribue grandement à son équilibre. 
Il est dans le monde végétal ce que l’être humain est dans le monde « animal ». Tous deux bien ancrés dans leur verticalité… du moins en principe.
Les racines de l'arbre
Vignette de Le langage des plantes, un extrait de mon nouveau livre "la naturopathie au quotidien"

Le langage des plantes, un extrait de mon nouveau livre "la naturopathie au quotidien"

"La naturopathie au quotidien" : Le langage des plantes

Les plantes sont vos meilleures amies

Elles vous apportent leurs principes actifs pour remettre en « état de marche » votre corps physique mais elles vont bien plus loin dans l’aide qu’elles vous apportent. Quand vous respirez une odeur, cela vient directement toucher la zone limbique de votre cerveau, c’est à dire la zone des émotions et de la mémoire. 
Ainsi, une odeur peut apaiser, stimuler, écoeurer, mettre en fuite ou rendre triste.  
Les plantes vous touchent par ce sens olfactif, décuplé avec les huiles essentielles mais elles concernent vos 5 sens en vérité. 
Regarder une fleur peut être inspirant et détendre.

Écouter le vent dans les feuilles des arbres a également un impact sur votre ressenti intérieur. 
Goûter une plante est aussi une expérience très enrichissante. On s’aperçoit que chacun a sa propre interprétation du goût, suivant son vécu émotionnel. 
Toucher une plante n’est pas anodin non plus. Certaines piquent plus que d’autres ! Certaines sont douces, d’autres plus rêches.  
Vignette de Votre mieux-être dépend du choix que vous faites maintenant !

Votre mieux-être dépend du choix que vous faites maintenant !

2019, c’est le moment de choisir !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Faites-vous partie de toutes ces personnes qui ressentent l'urgence de modifier quelque chose dans leur vie ?
Depuis quelques années, le vent du changement  a commencé à souffler sur nos vies mais il n'a jamais été aussi fort.
Oui, c'est le bon moment pour faire table rase de tout ce qui vous encombre : le passé, les croyances, les préjugés, les habitudes nuisibles aussi bien pour vous que pour votre entourage. Abandonnez ces vieilles armures que vous avez si péniblement portées depuis toutes ces années. 
N'avez-vous pas envie que l'on vous voit tel que vous êtes ? N'avez-vous pas envie de vous sentir plus "léger" ?
Alors, souriez et réjouissez-vous, car il est encore temps de changer votre direction si celle-ci ne vous plaît plus.

Car vous êtes le seul maître à bord, ne l'oubliez pas !
Vignette de Mon approche naturopathique : extrait de mon prochain livre

Mon approche naturopathique : extrait de mon prochain livre

Extrait de mon prochain livre « Petit guide de naturopathie familiale » 

Ça y est, je viens de terminer mon second livre. Il s'agit d'un guide de naturopathie familiale, très complémentaire de la formation que je vous propose sur ce blog.

Sa sortie, si tout va bien, est prévue durant le premier trimestre 2019, chez City Éditions.

Pour vous en donner un avant-goût, en voici un extrait :
Vignette de Notre bien-être et celui du monde dépend de nos pensées !

Notre bien-être et celui du monde dépend de nos pensées !

COMPRENDRE QUI NOUS SOMMES EN OBSERVANT NOS PENSÉES

 Combien de fois vous êtes-vous posé cette question « qui suis-je ? ». 
Vous voulez vraiment le savoir ? 
C’est très simple, écoutez vos pensées, vos paroles et regardez vous agir dans votre quotidien, même dans les actes les plus banals, dans votre relation avec vous-même, votre entourage, votre environnement. 
Cela répondra à votre question … dans le présent. 

Car si ce que vous voyez de vous-même ne vous plait pas, il ne tient alors qu’à vous de changer ça. 
 Dites-vous bien que nous avons tous les mêmes capacités mais ce qui nous différencie dans la vie, c’est notre État d’Esprit.
 C’est lui qui nous amène à vivre des expériences, agréables ou déplaisantes. 

Flux RSS des commentaires
Flux RSS des pages