Arbre et Etre humain : Leur protection contre les agressions extérieures

L'écorce de l'arbre : garante de la vie intérieure

Plus l'écorce est sèche et craquelée, plus l'arbre a des chances d'être ancien
Plus l'écorce est sèche et craquelée, plus l'arbre a des chances d'être ancien
L’écorce protège l’arbre des agressions extérieures (climat, entailles, becs des oiseaux, parasites…), elle est  imperméable. 
Elle protège l’écoulement de la sève au printemps. 
Fine et lisse, elle indique la jeunesse de l’arbre. 
Epaisse et sèche (craquelée), elle donne un aperçu de l’ancienneté de l’arbre. 
L’écorce interne est la peau vivante de l’arbre.
Elle contient des substances nutritives indispensables à sa croissance et son bien-être.
 Les Amérindiens utilisaient l’écorce du bouleau pour protéger leurs aliments. 

Quant à l’écorce de Lapacho, elle stimule les défenses immunitaires. 

 Une écorce se desquame plus ou moins vite selon les arbres car ils se débarrassent de leur « peau morte ». 
Et si l’arbre est « blessé » par une hache, un couteau…il cicatrise ses plaies.

L’écorce, surtout chez les conifères, sécrète de la résine qui va les protéger des parasites, des infections mycosiques (champignons), en cas de blessure ou de sécheresse. 
En durcissant cette résine forme une barrière de protection et dissuade les animaux de venir croquer l’écorce. 
Vous en connaissez comme la myrrhe, la propolis (sur des écorces ou des bourgeons), la térébenthine, le mastic, le benjoin. 
Une fois fossilisée, la résine donne de l’ambre (dont le rôle est aussi protecteur !). 
La résine protège l'arbre contre les parasites
La résine protège l'arbre contre les parasites
Si l’écorce d’un arbre est arrachée, la sève ne circule plus. Cela le condamne. 

La barrière protectrice de l'être humain : sa peau

Ne dit-on pas : "je ferai tout pour sauver ma peau !"?




Chez nous, bien sûr, l’écorce c’est notre peau. 
Imperméable également, elle nous protège et préserve notre monde intérieur. 
Si elle est coupée, la cicatrisation se fait (normalement) naturellement. 
Si on oublie de s’hydrater, tout comme une plante, elle s’assèche. 
Elle se débarrasse aussi des cellules mortes mais sa protection naturelle est souvent mise à mal par les produits cosmétiques agressifs utilisés au quotidien. 
Vieillie, asséchée, elle se ride.

Notre peau nous protège. Nous devons en prendre soin.
Notre peau nous protège. Nous devons en prendre soin.
Un déséquilibre nerveux, émotionnel ou un problème de parasites, de bactéries peut évoluer en troubles cutanés
Une peau enflammée, c’est le feu intérieur (colère…) qui la dégrade. 
Ainsi si vous souffrez d’eczéma, de psoriasis, si vous avez des plaques rouges sur la peau, si votre peau est trop sèche ou grasse à tendance acnéique, demandez-vous pourquoi vous vous sentez « agressé » (par l’extérieur ? ou par vous-même ?). 
Interrogez-vous sur votre communication, votre relation à l’autre et/ou à vous-même. 
Pourquoi, par quoi ou par qui vous faites-vous parasité ? 
Par votre mental, vos croyances et certitudes, par une personne qui vous sape votre énergie ?
 D’ailleurs c’est un arbre (le noyer) qui apporte un des remèdes les plus efficaces contre les parasites (intestinaux) : la brou de noix noire ou encore le macérat mère de bourgeons de noyer
Car cet arbre ne se laisse pas « envahir par les plantes parasites », 
Il laisse échapper une substance chimique, la juglone, qui s’avère être toxique. C’est pourquoi il est déconseillé de s’endormir en dessous ou que les animaux herbivores évitent de grignoter ses feuilles. 
Le macérat mère de noyer vous aide à prendre soin d'une peau surinfectée et abîmée
Le macérat mère de noyer vous aide à prendre soin d'une peau surinfectée et abîmée
Et si on se coupe, notre sang coule…Tout comme dans le cas de la sève pour l'arbre, nous perdons ce qui permet de nourrir nos cellules. 

Voir aussi

Des bourgeons pleins de potentiels

Les embryons végétaux renferment toutes les informations, les potentiels, les qualités qui seront utiles au développement de la plante. Tout comme chez l’homme, tout part d’une cellule souche. Porteuse de codes permettant de reconstituer toute la pla …

Arbre et Etre humain : Sève et Circulation Sanguine

La sève, c’est un peu le sang de l’arbre. C’est elle qui lui apporte les nutriments dont il a besoin pour survivre. Elle circule de bas (racines) en haut (au printemps, d'où la "montée de sève") mais aussi de haut en bas (à partir des feuilles et ver …

Arbre et Etre humain : Leur protection contre les agressions extérieures

L’écorce protège l’arbre des agressions extérieures (climat, entailles, becs des oiseaux, parasites…), elle est  imperméable. Elle protège l’écoulement de la sève au printemps. Fine et lisse, elle indique la jeunesse de l’arbre. Epaisse et sèche (cra …

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires