Arbre et Etre humain : leurs racines, garanties de leur énergie de vie

Arbre et Etre humain : Leur protection contre les agressions extérieures

Arbre et Etre humain : leur tronc, pilier de la vie

Le tronc de l'arbre : lien Terre-Ciel

Le tronc de l’arbre, ses branches et ramifications constituent son ossature, ce qui lui permet de se tenir bien droit, de laisser couler la sève (ce qui le nourrit), d’essayer d’atteindre le ciel. 
Plus il est large, plus l’énergie dégagée est puissante. Le tronc permet d'affirmer son existence et d'expérimenter l'interaction avec l'environnement.
Parfois il est très sec (non aimé, mal nourri, vieillissant). Ne dit-on pas d'ailleurs d'une personne "sèche" qu'elle est "cassante", comme une branche d'arbre asséchée, vidée de substance vitale.
Le tronc nous apporte un appui, et est un abri pour nombre de petits animaux. Il a un côté rassurant. Il est d'ailleurs fortement conseillé d'aller s'adosser à un tronc d'arbre lorsque l'on se sent vidé, triste, mal dans sa peau. Dans sa générosité, l'arbre vous soulage de ce qui vous empoisonne mentalement et vous redonne de l'énergie.

Le tronc est aussi beaucoup utilisé pour notre confort : ameublement, maison en bois, pour nous réchauffer. En nous apportant ce côté rassurant et chaleureux, cher à l'arbre. Ceci-dit, l'homme abuse des bienfaits apportés par les arbres car il les soustrait à la vie et en prive une grande partie de la population animale, végétale...et humaine. Si vous regardez un arbre dont le tronc est fort, droit, haut, cela donne une impression de grande sagesse.
J'ai eu l'occasion d'aller en forêt de Brocéliande avec un groupe de thérapeutes dont des énergéticiens. Nous nous sommes retrouvés face à un vieil et magnifique arbre, dont les branches étaient soutenues par des supports en bois. Malheureusement, pour "éviter tout risque de chute de branche sur les passants", il avait été entouré de grillages, ce qui nous empêchait de l'approcher. Une des personnes du groupe, très sensible, a ressenti la tristesse de l'arbre : "les humains me privent de ma raison d'être qui est d'échanger et faire circuler mes énergies avec mon environnement". Cet arbre était clairement en train de dépérir.

Le "tronc" des humains : une colonne qui nous relie à notre côté "sacré"

 Côté humain, le « tronc », c’est notre colonne vertébrale et le "tronc" cérébral.  C’est notre squelette. Il abrite la moelle épinière, lieu de fabrication de nos globules rouges, dont certains diront qu'ils sont le siège de l'âme.

Si le squelette est, du point de vue « énergétique », solide, une personne aura tendance à prendre les autres sous son aile, à les protéger, à vouloir combattre pour eux. Il aura une forte tendance protectrice, au risque de s’oublier lui-même et d’y laisser peu à peu sa vitalité. 
Ce sont alors ses surrénales et ses reins qui peuvent en faire les frais. Car il oublie sa propre mission dans la vie. 

Parfois le squelette part en miette (arthrose, ostéoporose) : qu’est-ce (ou qui-est ce) qui nous use ? 
Un combat contre soi-même, le comportement d’une personne, une profession qui ne nous correspond pas, des habitudes nocives… 

Que n’a t-on pas construit dans sa vie ? 

Pourquoi certaines personnes sont-elles courbées ? Comme si le poids du monde pesait sur leurs épaules. Certaines personnes portent ainsi toute la misère alentour sur leur épaules, leur auto-apitoiement aussi, elles se mettent des charges, une culpabilité qui n’a rien à y faire.



Les douleurs articulaires en disent long sur leur manque de souplesse ou leur colère et déception, envers elles-mêmes, mais aussi envers les autres. 
Certaines personnes ne veulent pas fléchir, céder et changer leur position. Cela crée souvent des problèmes de genoux, de coudes mais aussi de poignets. 
Généralement, les bras, les poignets sont liés à l'action, au fait de donner et à la capacité de recevoir, d'accepter. 
Quant aux jambes, elles permettent d'avancer et de se diriger dans la vie. 
 Les pieds révèlent notre façon de nous poser dans la vie, face aux autres : "est-ce que je vais encore me laisser marcher sur les pieds pendant longtemps ?" 

 Les hanches, le bassin nous permettent de nous ancrer (dans la vie), de nous affirmer dans ce que nous sommes et donnent la direction à nos pas. C'est la zone du sacrum ("le temple sacré") qui demande à être entendue et respectée. Ainsi les hanches nous aident à faire face.
 
 Un problème à ce niveau pourrait donc indiquer que nous n’allons pas dans la direction indiquée par notre bassin ou que nous ne voulons pas voir les choses en face. 
 
Cela dévoile un conflit intérieur entre la volonté du mental (je veux) et l’aspiration profonde (je sens). 
 D’où la nécessité de se réaligner avec soi-même en découvrant et en acceptant qui l’on est. 
Et si on s'intéressait à... l'écorce.  C'et ce que je vous propose dans un article à suivre !

Voir aussi

Gemmothérapie : les bourgeons de Noyer au service de vos intestins

C'est un arbre solitaire, qui aime les grands espaces lumineux.Il n'aime pas les "intrus" ou, devrais-je dire, les parasites en tout genre. Il ne se gênera d'ailleurs pas …

L'Hyperperméabilité Intestinale : cause de vos Souffrances et Intolérances Alimentaires ?

Êtes-vous certain que vous assimilez tous les nutriments que vous absorbez ? Si vous vous sentez fatigué malgré une réforme alimentaire, si vous souffrez de douleurs …

La naturopathie au quotidien : mon nouveau livre !

 INTRODUCTION 1- PRÉSENTATION DU CONCEPT NATUROPATHIELES BASES DE LA NATUROPATHIE  Le Vitalisme  Le Causalisme  L’humorisme  L’hygiénisme Une Approche Holistique UNE VISI …

Vos réactions (1)

Bonjour
Merci pour toute ces infos, très intéressantes !

par l'Amarante , il y a 3 mois

Merci d'y être sensible :-)

par Katell MAITRE , il y a 2 mois

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Arbre et Etre humain : leurs racines, garanties de leur énergie de vie

Arbre et Etre humain : Leur protection contre les agressions extérieures